Connectez-vous avec nous

Riposte internationale dénonce la tyrannie qui s’abat sur les militants pacifiques en Algérie

Actualité algérienne

Riposte internationale dénonce la tyrannie qui s’abat sur les militants pacifiques en Algérie

Riposte internationale dénonce la tyrannie qui s’abat sur les militants pacifiques en Algérie

Riposte Internationale ONG de Défense des Droits Humains

COMMUNIQUÉ

RIPOSTE INTERNATIONALE dénonce et condamne les arrestations arbitraires dont ont été victimes les militants politiques et pacifiques : Hammou  Boumedien,  Bouaziz  Aït  Chebib, Belaid Amarkhodja, Boussad Becha et Hocine Azem sous le fallacieux prétexte d’atteinte à l’unité nationale et appartenance à une entreprise terroriste… ces apôtres de liberté et de paix sont victimes de la tyrannie militaire algérienne.    

RIPOSTE INTERNATIONALE dénonce l’arrestation de Monsieur Ait Hamouda Nourdine, fils du feu colonel Amirouche, à sa sortie d’un café littéraire à  Béjaïa .

RIPOSTE INTERNATIONALE dénonce les options guerrières et la stratégie de la tension mise en oeuvre par le régime algérien, qui à travers ces provocations, vise non seulement à isoler politiquement la région de la Kabylie, mais aussi à préparer des opérations d’envergures d’arrestations et d’intimidations.

RIPOSTE INTERNATIONALE dénonce l’arbitraire, la répression et le harcèlement judiciaires dont sont victimes l’ensemble des citoyens engagés dans la  voie pacifique du changement exprimé avec force et sans relâche depuis le 22 février 2019 et cela par des manifestations citoyennes qui ont mis à l’échec les trois simulacres élections imposées au peuple qui les a rejetées en masse.

RIPOSTE INTERNATIONALE tient  pour responsable le régime algérien quant à la sécurité de l’ensemble des détenus d’opinion et particulièrement celles et ceux identifiés comme acteurs politiques de la région de la Kabylie et de la tentation de créer des tensions de nature à provoquer des troubles, dans l’optique de justifier la répression à une plus grande échelle.

RIPOSTE INTERNATIONALE prend à témoin la communauté internationale de ces événements d’une réelle  gravité porteuse de fâcheuses conséquences sur la stabilité de l’Algérie. 

RIPOSTE INTERNATIONALE ne manquera pas à saisir les instances internationales sur les incessantes violations des droits humains dont sont victimes un nombre de plus en plus important de citoyens algériens 

RIPOSTE INTERNATIONALE réitère son soutien indéfectible aux citoyens arbitrairement arrêtés ainsi qu’à leurs familles  et les assure de ne ménager aucun effort en vue de leur libération inconditionnelle.

Paris le 29 juin 2021

Riposte Internationale

Pour le bureau Fédéral

       Ali Aït Djoudi

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. TEGAOUA

    28 juin 2021 à 2:42

    On peut dire, il vaut mieux tard que jamais.
    Les bains de sang ont coulé,les jeunes ont perdu sous les tortures d’un régime sans aucun état d’âme, et ça continue du fait que les représentants des droits de l’homme restent inertes…..
    C’est trop, ça suffit, il est temps d’arrêter ces massacres et se tourner vers justice.
    « La pression génère l’explosion »…

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité algérienne

En haut