Connectez-vous avec nous

L’OAM condamne fermement l’assassinat de l’étudiant zimbabwéen

Actualité algérienne

L’OAM condamne fermement l’assassinat de l’étudiant zimbabwéen

L’OAM condamne fermement l’assassinat de l’étudiant zimbabwéen

L’Observatoire Algérien des Migrations (OAM) condamne fermement l’agression abjecte et lâche qui a conduit à l’assassinat de Prosper Ndudzo, un étudiant zimbabwéen, par trois délinquants la soirée du mercredi 06 février 2019, à la sortie de la résidence universitaire du 19 mai de Sidi Amar d’Annaba.

La victime a succombé à ses blessures après avoir perdu beaucoup de sang. L’AOM s’indigne, comme la communauté des étudiants étrangers à Annaba de l’indifférence des passants, du retard dans les secours et de sa prise en charge sommaire par les services sanitaires.

Par ailleurs l’AOM dénonce le laxisme des forces de l’ordre de Sidi-Amar qui ont reçu de la part des étudiants étrangers des dizaines de plaintes dénonçant des agressions à l’entrée de leur cité universitaire et demandant à ce que des policiers soient mis en faction devant le campus universitaire pour assurer la sécurité de milliers d’étudiantes et d’étudiants d’une cinquantaine de différentes nationalités.

L’Observatoire Algérien des Migrations dénonce aussi, la grave faute de communication de la sûreté de wilaya d’Annaba, qui a parlé de nationalité « africaine » pour la victime oubliant ainsi la position géographique de l’Algérie et en créant une sorte de discrimination à l’encontre des étudiants étrangers.

L’Observatoire Algérien des Migrations

  1. Condamne avec force ce meurtre horrible et présente, en ses douloureuses circonstances, à la famille du défunt ainsi qu’à la communauté estudiantine étrangère en Algérie ses condoléances les plus sincères.
  2. Exige l’ouverture d’une enquête sur les circonstances exactes du meurtre et un jugement exemplaire des assassins.
  3. Interpelle les pouvoirs publics sur la recrudescence des violences physiques et verbales à l’encontre des Africains de peau noire.
  4. Appelle la société et les organisations de la société civile à se mobiliser pour lutter contre toutes les formes de violence, discriminations, xénophobie et racisme afin d’inculquer dans notre société les valeurs de Paix, de Solidarité, de Tolérance et de Vivre ensemble.

NB, l’observatoire Algérien des Migrations est créé par une trentaine d’associations entre autres RAJ, toutes les ligues des droits humains, FARD, SOS Disparus, le collectif des familles des Harragas…

 

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité algérienne

Articles populaires

En haut