Connectez-vous avec nous

Les USA cherchent à imposer un «blocus économique complet au Venezuela»

Politique

Les USA cherchent à imposer un «blocus économique complet au Venezuela»

Les sanctions imposées par les États-Unis à la Banque de développement économique et social du Venezuela (BANDES) font partie de la politique de Washington visant à instaurer un blocus économique à ce pays d’Amérique latine, a déclaré à Sputnik David Paravisini, membre de l’Assemblée nationale constituante du Venezuela.

La décision de Washington d’introduire des sanctions à l’encontre de la Banque de développement économique et social du Venezuela (BANDES) s’inscrit dans la politique des États-Unis dont le but est d’«imposer un blocus économique complet au Venezuela», a précisé à Sputnik David Paravisini, membre de l’Assemblée nationale constituante du Venezuela.

«Le gouvernement des États-Unis continue d’élargir l’ensemble de mesures restrictives visant à imposer un blocus économique complet au Venezuela, comme il l’a fait dans le passé avec d’autres pays», a déclaré M.Paravisini.

Pour celui-ci, il est logique que Washington ait pris une telle décision après «l’échec de plusieurs mesures agressives à l’égard du Venezuela».

«Il s’agit notamment de la livraison de l’aide humanitaire, de la panne d’électricité dans le pays et de la menace d’invasion militaire qui existait à un moment donné», a-t-il expliqué.

David Paravisini n’a pas exclu qu’à l’avenir les États-Unis pourraient introduire de nouvelles sanctions à l’encontre du Venezuela, lesquelles empêcheraient le rétablissement de la croissance économique dans le pays.

«Les conséquences de ces mesures [restrictives, ndlr] sont aggravées par le fait que les entreprises collaborant avec le Venezuela ont eu des difficultés à encaisser des chèques dans un contexte de blocus presque planétaire », a ajouté Paravisini.

Le 22 mars, Washington a annoncé des sanctions économiques à l’encontre de la Banque de développement économique et social du Venezuela et de quatre de ses filiales pour leur soutien à Nicolas Maduro, et a exigé la libération de proches de Juan Guaido.

 

Source Sputnik

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Politique

En haut