Connectez-vous avec nous

Le Maroc se retire de la coalition anti-Houthi au Yémen

Actualité marocaine

Le Maroc se retire de la coalition anti-Houthi au Yémen

Le Maroc se retire de la coalition anti-Houthi au Yémen

 

Maroc/ Arabie saoudite : une fâcherie passagère de plus !

 

Le Maroc aurait cessé de prendre part aux actions militaires de la coalition anti-Houthi au Yémen conduites par l’Arabie saoudite.

« Le Maroc ne participait plus aux interventions militaires ni aux réunions ministérielles au sein de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite. » aurait déclara un haut responsable gouvernemental marocain à Washington-post

Le Maroc aurait rappelé son ambassadeur à Riyad, Mustapha Mansouri.

Cette poussée de tension entre les deux pays intervient après la diffusion, le 30 janvier 2019, sur Al-Arabiya (AS) d’un reportage de 1.44 minute sur le Sahara occidental livrant un aperçu sur un changement d’attitude (officieux) de Riyad vis-à-vis de Rabat

الصحراء الغربية وجولة محادثات جديدة

À son tour, ce reportage fait suite aux déclarations de N. Bourita, ministre des Affaires étrangères marocain qui a laissé entendre, dans une interview accordée Al-jazeera (Qatar) 23 janv. 2019, que Rabat avait de sérieuses réserves sur la récente tournée de MBS dans d’autres pays « arabes », dans la foulée de la condamnation internationale de l’assassinat de l’écrivain saoudien Jamal Khashoggi dans l’ambassade saoudienne à Istanbul.  Par ailleurs, le Maroc aurait refusé d’accueillir MBS prétextant un « agenda chargé » de MVI.

 

  1. Depuis le 22 mars 2015, La guerre au Yémen a tué des milliers de personnes et déplacé plus de trois millions de personnes. 90 000 enfants yéménites ont été tués par des raids de la coalition et une crise alimentaire provoquée par la guerre (UNICEF et Save the Children).

 

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité marocaine

En haut