Connectez-vous avec nous

Interdiction du voile intégral à l’école algérienne

Débats

Interdiction du voile intégral à l’école algérienne

C’est par la lâcheté de certains parents qui n’ont pas le courage de lever le petit doigt pour protéger leur progéniture et par la complicité d’autres que l’école algérienne est devenu le fief de l’islamisme radical et ses chérubins une proie facile sans protection entre les griffes de certains enseignants qui ont transformé leurs estrades en tribunes d’endoctrinement pour faire subir aux innocents leur idéologie destructrice inspirée du wahhabisme  et du Salafisme.

L’arrivée de Madame Nouria Benghebrit à la tête de ministère de l’éducation nationale a donné beaucoup d’espoir surtout en la voyant attaquée de toutes parts par le clan des islamo baathistes, mais le changement attendu par la famille qui avance n’est jamais arrivé. La ministre cédait chaque jour sur tout ce qu’elle déclarait de positif devant les rétrogrades soutenus par les médias lourds et par la presse arabophone.

Au moment où personne n’attend du positif de cette dame, c’est à partir de la willaya de Biskra qu’elle déclara hier le 05/09/2018, l’interdiction du voile intégral au sein des établissements scolaires de la république. Elle a précisé que l’identité de la femme fonctionnaire doit être connue et que du droit de l’élève de voir le visage de son enseignante.

Espérant que cette instruction soit respectée, car beaucoup de chefs d’établissements toléraient la radicalisation de leurs enseignants et fermaient les yeux sur leurs dérives. Souhaitant aussi que d’autres instructions suivront pour mettre fin à ce fléau qui range le système éducatif de l’intérieur.

Rachid Mouaci

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Débats

En haut