Connectez-vous avec nous

Entre larme et espoir.

Mémoire

Entre larme et espoir.


De quel courage doivent s’armer ces deux parents d’une victime assassinée en 2001? 

J’ai cru avoir vider mon cota émotionnel dans la marche d’aujourd’hui, finalement en voyant cette photo partagé par un ami ( El-yazid) je suis remplis d’une étrange émotion que je ne saurai à la canaliser ..
Leurs visages angéliques et innocents dévoilent leurs souffrances, portées depuis 18 ans, jours et nuits sans répit, réclament justice. Probablement et naturellement prient pour que le sang de leur fils ne soit pas verser pour rien, et même celui de touts les martyres de 2001, de la liberté … 
En voyant cette photo, mon émotion ère et compense cette colère par ces mots. une vie injuste. La mère qui a des yeux probablement épuisés de larme, brillent par la redondance des années, porte une photo de son fils, et une autre de 4 personnes victimes.Le front du père me semble comme un terrain labouré à l’arrivé des premières pluie d’octobre. Amorce son émotion mais triste devant la réalité. Je sens sa colère dans sa position, mais sa sagesse le porte dans cette marche pour donner de l’espoir, du courage.
Le père porte ce drapeau d’Algérie. La Mère porte le drapeau de la kabylie. Symboliquement peut être aura un sens, la Mère kabylie donnera courage et espoir à l’Algérie.
En parlant dans la marche avec le père de Guermah Massinissa ( première victime assassinée par les gendarmes en 2001 ) j’ai apprécié sa modestie et son enthousiasme pour la démocratie, me disait  » C’est grâce à cette jeunesse et à vous aussi que ces marches se maintiennent … »Je répondais  » Non, avant tout grâce au sang de votre fils Massinissa et le sang des 127 martyre des 2001, et celui des autres avant eux . » Pendant ces 4 minutes,  J’ai mesuré le courage de ce père qui n’attend que justice.

Pourra-t-on imaginer la souffrance de ces parents ne serait-ce qu’une seconde dans toute une vie ! Pourra-t-on imaginer la douleur que porte leurs cœurs après chaque soupire qui est généré lorsque la mémoire fouille les souvenirs ?

Culpabilité de n’avoir pas pu protéger son fils ?Fierté de voir le petit pas acquis aujourd’hui dans la rue pour la démocratie même avec sa fragilité ?Tristesse de cette absence atroce d’un être cher ?Espoir pour une génération future qui scandera haut et fort  » Démocratie et Laïcité  »?Courage qui les fait vivre chaque matin et honorer de leurs présence les manifestants dans chaque hommage ?Colère et amertume quand ils pensent aux assassins de leurs fils ?.Tout ça à la fois !!
La kabylie a enfanté la plate forme d’Elksar le 11 Juin 2011, où se trouvent 16 points non négociable.Cette feuille a été portés en main propre par la kabylie avec une marche historique vers la capitale Alger, et ensuite a été accueilli par le pouvoir avec la violence, 8 mort et plusieurs blessés ce jour du 14 juin 2001.
J’imagine pour ces parents que le point qui va assouvir leurs douleur c’est de trainer les assassins devant la justice .
Je demande pardon pour ces parents si la description de mon émotion ne les convient pas.


Par Issiakhem Lounes

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Mémoire

En haut