Connectez-vous avec nous

Écoutez le cri de la patrie !

Littérature

Écoutez le cri de la patrie !

Écoutez le cri de la patrie !

Par Hamid Chalal

 

À mes amis de conviction pardonnez

Nos errements d’hommes désabusés

D’une grande colère enfouie

Qui risque d’éclater et de tout emporter

 Je fume un café…

Du temps lointain ou nos aïeux guerroyaient

Ou les gladiateurs pour leurs libertés se battaient

Pour amuser des empereurs déshumanisés

Un cri nous parvenait de plus en plus affaibli

Par des cascades d’envahisseurs acharnés

Cherchant à nous assimiler

Pour devenir des moutons amaigris

De la chair à canon   nous sommes devenus

Pour assouvir un colonisateur affamé

De nos richesses ont bâti leur Élysée

Je bois une cigarette…

De nos montagnes le cri fut entendu

Des braves se sont soulevés

Pour leur terre ils se sont battus

Pour notre liberté ils se sont sacrifiés

Je fume un café…

Nos frères d’hier, ennemis d’aujourd’hui

Nous ont trahis

Leur soif de tout posséder est infinie

Telles des sangsues le pays est asséché

Notre fraternité fracturée

Par des querelles insensées

Notre passé complètement modifié

Par nos frères irrémédiablement embrigadés

Je bois une cigarette…

Écoutez…

Entendez…

Agissez…

Votre terre pleurée apeurée

Son ventre malmené fracturé

Par un néo-colonisateur assoiffé

Par nos richesses attirées

Écoutez…

Entendez…

Agissez…

Nos aïeux criés, désespérés

Leur histoire non enseignée ignorée

Leurs exploits oubliés négligés

Par un système bâtard détraqué

Écoutez…

Entendez…

Agissez…

Nos enfants braillés, désespérés

De vivre leur jeunesse dilapidée

Partir vers des ailleurs enchantés

Sans filet de sécurité, traverser

 

Écoutez…

Entendez…

Agissez…

L’appel de votre mère patrie

L’appel de la fraternité

L’appel de la solidarité

L’appel de la communauté

Écoutez…

Entendez…

Agissez…

Ils arrivent…

Je bois un café et je fume une cigarette…

Qui arrive ??!!!

Qui arrive ??!!!

S’exclament les apeurés

Pour leur richesse éhontée

Prendre sa descendance et s’en aller

S’enfuir ou rester calculer

Qui arrive ???

Qui arrive ???

Applaudissent les désespérés

Pour le déni de leur identité

Se parler s’écouter s’éveiller

Pour ne point regretter

Je bois un café et je fume une cigarette

Ils arrivent

Bras ballants et tête en l’air

Armés d’amour et de fraternité

À faire fondre vos cœurs de pierre

À faire resurgir l’histoire du passé

Ils arrivent

Plein de savoir à partager

Plein de sagesse à essaimer

Plein de vie à sauver

Plein d’espoir à redonner

Ils arrivent

Jeunesse de savoir accompagnée

Casser ne point plier crier

Les flambeaux du printemps reprenez

Se rassembler pour avancer

Ils arrivent…

Hamid Chalal

 

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Littérature

En haut