Connectez-vous avec nous

Déclaration de la Chancellerie Diplomatique du FFS. « Halte Halte aux Assassinats politiques »

Débats

Déclaration de la Chancellerie Diplomatique du FFS. « Halte Halte aux Assassinats politiques »

Déclaration de la Chancellerie Diplomatique du FFS. « Halte Halte aux Assassinats politiques »

Les algériennes et les algériens d’Algérie et de la diaspora exercent leur droit d’avoir des droits, pacifiquement, dans l’unité, le respect des pluralités, avec conscience et lucidité. Ils ont enclenché un processus pacifique, de non-retour, pour le départ définitif du régime autoritaire, l’avènement d’une réelle démocratie et l’instauration d’un État de droit.

Le peuple algérien continue sa marche et sa démarche contre les différentes formes d’atteintes à la dignité humaine, contre les injustices commises, contre la dictature, contre la corruption et le mépris exercé, durant des décennies par le pouvoir en place. Aujourd’hui, il emprunte fièrement la voie salutaire du changement radical du système et le passage véritable à l’édification d’institutions légitimes et crédibles via la souveraineté populaire.

La diaspora algérienne, n’est pas restée en marge du mouvement en marche pour le changement, elle s’est engagée depuis le début de cette révolution et participe entièrement à l’œuvre de la réappropriation de la souveraineté et de la citoyenneté usurpées par un pouvoir divisé et diviseur, sourds et méprisant.

Nous, Chancellerie Diplomatique du FFS, réaffirmons notre plein engagement en faveur de cette révolution pacifique et d’une solution portée par toutes et tous, avec une charte sociétale éthique et politique consensuelle, une période de transition démocratique et un processus constituant représentatif pour refonder l’État Algérie et rehausser son niveau sur la scène internationale.

Nous condamnons fermement les atteintes aux droits de la personne humaine dont les arrestations arbitraires, les harcèlements et les intimidations contre les manifestants pacifiques, les militants politiques, les syndicalistes et ceux du monde associatif, comme nous condamnons les incarcérations des militants d’opinions.

Le décès tragique, hier, du militant infatigable engagé pour les droits de l’Homme, le défunt Dr Kamel Eddine Fekkhar, ex Secrétaire National du FFS, nous interpelle toutes et tous. Son décès est lié directement aux différents harcèlements exercés sur lui et son entourage depuis un bon nombre d’années et à sa détention injuste. Sa dernière grève de la faim observée n’a pas suffit pour le rétablir dans ses droits. Nous tenons les décideurs du pouvoir en Algérie responsable de cet énième assassinat politique. Une enquête sur les circonstances du décès de notre camarade Kamel Fekhar Eddine, s’impose pour situer les responsabilités et éclairer l’opinion publique.

Halte, halte, halte aux assassinats politiques !

Nous présentons, nos sincères condoléances à la famille de notre défunt camarade, ses amis, au peuple algérien et à toute la communauté mozabite d’Algérie.

Nous exigeons la libération immédiate de tout détenu d’opinion. Seul un État de droit où la séparation des pouvoirs est garantie, avec un pouvoir judiciaire indépendant, sera en mesure de rétablir le droit, la vérité et de sanctionner les responsables.

Parallèlement, nous avons l’ultime conviction que ceux qui ont conduit le pays à sa perte ou se sont alliés avec les tenants du pouvoir en place ne pourront en aucun cas être les sauveurs voire les reconstructeurs de la nouvelle Algérie. La solution ne peut être dictée par les pouvoirs d’orient ni ceux de l’occident, elle est portée par nos concitoyennes et concitoyens d’Algérie et ceux de la diaspora. La solution est algérienne.

Nous, chancellerie diplomatique du FFS à l’étranger, nous nous impliquons avec la diaspora algérienne durablement et pacifiquement en quête de dignité, de liberté, de progrès, de démocratie et d’une Algérie en paix ouverte sur l’Universel.

La Chancellerie diplomatique du FFS invite nos partenaires à conjuguer leurs efforts avec la dynamique du peuple algérien pour recouver sa liberté et sa dignité.

Vive l’Algérie libre et démocratique;
Gloire à nos valeureux martyrs de l’indépendance et de la démocratie.

Europe, Amérique, le 29.05.2019
La chancellerie diplomatique du FFS.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. A. LAMRI

    30 mai 2019 à 9:54

    Une enquête indépendante doit être déclenché pour que les responsables de cet assassina soient reconnus et jugés. Par ailleurs les procureurs et les juges qui fonctionnent au téléphone doivent être démasqués et définitivement radier pour ne plus exercer cette fonction qui est normalement noble dans des pays de droit

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Débats

En haut