Connectez-vous avec nous

Débats

Déclaration.

Déclaration.

Des militant(e)s et des sympathisant(e)s du FFS se sont rencontrés à Paris le 3 octobre 2021, pour rendre hommage aux martyrs de 63, commémorer le 58ème anniversaire de la fondation du parti, le 29 septembre 1963 et débattre de la situation politique et sociale qui prévaut en Algérie.

Lors d’un débat libre et contradictoire, les présents ont avancé des arguments politiques et stratégiques en faveur du rejet de la prochaine échéance électorale et pour la continuité du combat pacifique pour le départ du système, le changement radical et démocratique, l’instauration d’un État de droit, de justice, de liberté et d’institutions véritables.

Les présents déclarent :


Considérant que le peuple algérien est engagé dans un processus révolutionnaire permanent pour le recouvrement de sa souveraineté à travers une transition démocratique et un processus constituant,

Considérant que le peuple algérien qui s’inscrit en dehors de des agendas du système, rejette massivement toutes élections organisées par ce même système,

Considérant que la tenue d’une élection propre et honnête exige un climat de confiance, une ambiance démocratique dans le pays et qu’elle ne se réduit guère au simple geste de glisser un bulletin dans l’urne,


Constatant que les champs médiatiques et politiques sont verrouillés, que les intimidations, la répression, les arrestations, les poursuites judiciaires et policières à l’encontre des militant(e)s s’accentuent, dans un contexte de crise sanitaire et sociale alarmante qui frappe de plein fouet la population,


Considérant le climat délétère caractérisé par une situation préoccupante des droits humains et des libertés démocratiques, la menace qui pèse sur les organisations militantes (ex: RAJ),


Considérant que le nationalisme et le patriotisme sont inséparables de la démocratie, que le rempart contre les prédateurs étrangers et les mouvements radicaux consiste en l’émergence d’un Etat de droit souverain et démocratique,


Nous, militant(e)s et sympathisant(e)s du FFS réunis ce jour, nous démarquons de la position officielle du Parti et considérons la participation aux prochaines élections locales comme une faute politique et déclarons rejeter les élections locales prévues pour le 27 novembre 2021.

Nous exhortons nos camarades à rester unis, pacifiques et vigilants afin de déjouer les manœuvres du système et éviter tout dérapage.

La révolution et le combat démocratique ont besoin d’un FFS fort, rassemblé, ancré et fidèle à sa ligne originelle.

Vive l’Algérie,

Vive le FFS.

Liste des signataires :

–          El Mouhoub NAIT MAOUCHE, ancien 63, militant FFS (France),

–          Ali CHAHMI, ancien 63, militant FFS (France),

–          Ramdane BOUAFIA, ancien 63, militant FFS (France),

–          Ali BENARAB, ancien 63, militant FFS (France)

–          ABDAT Sadek, militant FFS (France),

–          AIT BACHIR Idris, militant FFS (France),

–          AIT SI LARBI Tarik, militant FFS (France),

–          AL KADI Cherif, militant FFS (France),

–          AMZIGHT Djamel, artiste, militant FFS (France),

–          AOUAGHZENE Ferhat, militant FFS(France),

–          ARAB Abdelhakim, militant FFS (France),

–          AZZI Arab , militant FFS ( France),

–          BEN MAMMAR Boukhalfa , militant FFS ( France),

–          BENSALAMA Aballache, Expert comptable commissaire aux comptes, militant FFS (France),

–          BOUADI Sofiane, militant FFS (France),

–          BOUAFIA Dehbia , militante FFS ( France),

–          CHALLAL Hamid, Dr en économie, militant FFS (France),

–          CHIKOU Bakli, militant FFS (France),

–          CHOUBANE Ali, militant FFS (France),

–          DENANE Sofiane, militant FFS (France),

–          DJAOUK Hand , militant FFS ( France),

–          DJAROUN Youcef, juriste, militant FFS (France),

–          GUIDOU Lyes, Étudiant militant FFS (France),

–          FETOUM Mohammed, militant FFS (France),

–          HASNAOUI Karim, artiste, militant FFS (France),

–          KACEL Zahia , militante FFS (France),

–          KEFIL Mohand, militant FFS (France),

–          MARZOUK Achour, militant FFS (France),

–          MEDDAH Djamel, militant FFS (France),

–          MESROUA Malika, militante FFS (France),

–          MOUMEN Belkacem, militant FFS (France),

–          NAIT AMER Djaffar, militant FFS (France),

–          RACHOULM Saïd, militant FFS (France),

–          TAMAZIGH Nadia, militante associative, militante FFS (France),

–          TAMENṢUṚT Lila, militante FFS (France),

–          TEGAOUA Fatima, militante pour Tamazigh, militante FFS (France),

–          TOUATI Mazigh, militant FFS (France),

–          YACOUB Mohammed Idir, Architecte, FFS (France),

–          YANAT Mahfoud, militant FFS (France),

–          YAZAG Hakim militant FFS (France),

–          ZEGOUT Abderrahmane, écrivain-poète, militant FFS (France),

–          ZOUAOUI Mohamed, militant FFS (France).

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Débats

En haut