Connectez-vous avec nous

Déclaration

RIPOSTE INTERNATIONALE dénonce le verdict par contumace de quinze années de prison ferme , prononcé par une juridiction anti terroriste Egyptienne à l’encontre de Bahey Eldin Hassan pour « publication de fausses nouvelles, d’incitation à la violence et d’outrage à la justice ». RIPOSTE INTERNATIONALE tient à rappeler que Bahey Eldin Hassan est le fondateur de l’institut des études de droits de l’Homme du Caire et qu’il s’est toujours défini comme un défenseur des droits de l’Homme considère son combat comme une cause morale . RIPOSTE INTERNATIONALE rappel que c’est sous sa direction que l’Organisation égyptienne des droits de l’homme a publié le premier rapport égyptien détaillé sur la torture, ce qui avait permis de lever la chape de plomb sur les exactions du régime Egyptien . Lorsque Bahey Eldin Hassan déclare à Murielle Paradon de RFI. « Ce jugement n’est pas une surprise, toute personne qui suit de près la façon dont le système judiciaire fonctionne en Égypte sait que ce fonctionnement est devenu scandaleux. Je ne me considère pas comme une victime car je suis un défenseur des droits humains. Mon travail est de défendre les droits des autres. Il y a des dizaines de milliers d’Égyptiens innocents qui sont en prison pour des années, certains sont morts. » confirme ce qu’un bon nombre d’ONG ont dénoncé . RIPOSTE INTERNATIONALE tient a exprimer son entière solidarité à Bahey Eldin Hassan et l’assure de son soutien dans cette épreuve .

Paris, le 01 Septembre 2020

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Débats

En haut