Connectez-vous avec nous

Chronique. Diversion, doute et inquiétudes

Chronique

Chronique. Diversion, doute et inquiétudes

Il est difficile, à celui qui s’imagine possible éternellement à un poste donné, à celui qui écarte de sa tête, qu’une alternance est probable, de lâcher le morceau.
Lorsque cette probabilité se manifeste, s’approche de lui et le secoue, il panique et il devient imprévisible et dangereux.
Les issues, jamais imaginées, ne lui existent pas et il rebondit de mur en mur.
Il s’accroche à tout bout de branche et s’agite pour s’agiter.
La messe est dite et le peuple a parlé. Le système doit partir. C’est clair, net et précis.
Pourquoi tourner autour et tenter l’impossible, le danger même ?
Il croit encore en sa force, même se sachant réduit.
Une révolution est là. Elle souffle, telle une bise, sur le Pays. Elle est blanche, elle est gaie et elle est fraternelle. Elle est inattendue, elle est miraculeuse et elle vient libérer un peuple et une nation.
Rien ne peut l’arrêter et encore moins ces forces de sable qui ne durent que le temps d’une vague.
Le Grand Peuple, demande le départ et le jugement des ennemis de l’Algérie. Il demande le départ, de suite, du système, sans exception et que lui et seulement lui, décidera des suites de la gouvernance.
Dure est la partie, pour ces habitués du faux, du sombre et du suspect.
Il est un militaire, il est le chef des militaires et il pense être le chef des Algériens. Drôle de réflexe, vieux comme le temps.
Comme les autres, il panique, bafoue, vague, divague, trompe et « diversionne ».
Ah, si au moins il fait bien les choses. Il les complique et dirige le Pays droit vers le mur.
Il « nomme » et il « dégomme ». Il discoure comme personne ne le fait et il le fait très mal. Il instruit et il ordonne. Quelle mouche l’a piqué, notre Général ?
Le peuple a grondé et il ne semble pas être entendu. Le système continue dans ses œuvres comme si rien ne se passe, en ce moment.
Ils violent « Leur constitution », étire le temps, accélèrent la diversion, la tromperie et règlent leurs comptes, comme des amateurs.
La justice actuelle est inapte à juger, durant la transition et avec les mêmes réflexes.
On protège les têtes, on attaque des innocents et des patriotes et on n’a pas le courage d’une clarté et d’une sincérité.
Quel est celui qui a commis le plus grand des délits, celui qui a volé 1000 DA ou celui qui a usé du cachet de la République du Peuple d’une manière illégale ?
Quel est celui qui a bradé les Entreprises publiques, brisé la vie de centaine de hauts Cadres gestionnaires, appauvrit et méprisé le Peuple et dérobé l’argent public ?
Quel est celui qui a également dérobé l’argent du Peuple et a tenté de « vendre » les hydrocarbures aux puissances étrangères ?
Qui a été à la tête des nominations des Pouvoirs successifs et terrorisé le peuple ?
Quels sont les multiples Personnes qui ont contribué à la « salissure » du pays, dilapidé de grandes sommes d’argent et enrichi la famille et les proches ?
Quels sont les nombreuses personnes qui ont « séché » les caisses du pays en faisant semblant de produire ?
Qui est celui qui a importé des centaines de tonnes de cocaïne ?
Qui est le vrai industriel du Pays , au sens propre du terme ?
Qui est le premier producteur et exportateur privé du Pays ?
Qui est le deuxième exportateur du Pays (privé) après la société nationale publique Sonatrach ?
Qui est le premier industriel privé pourvoyeur du Trésor public, après Sonatrach ?
Qui est le seul et unique Industriel Algérien qui est sollicité par plusieurs pays industrialisés et accueilli par leurs Présidents ?
Qui est l’Industriel Algérien qui a racheté plusieurs Entreprises étrangères, au nom de l’Algérie et fait bénéficier le Pays de leurs brevets et de leurs technologies ?
Quel est l’Industriel qui ne s’occupe qu’à créer de la richesse et des postes d’emploi et ne se mêle pas de la politique politicienne ?
Quel est l’Industriel qui a tout le temps refusé à accompagner les candidats à la présidentielle ou à financer les campagnes électorales et particulièrement depuis … 1999 ?
Quel est l’industriel qui a refusé de faire partie du FCE ?
Quel est l’industriel, non aimé du système, qui n’a pas été touché par l’ISTN ?
Quel est l’industriel qui investit dans plusieurs régions du Pays ?
Quel est l’industriel qui a dénoncé, depuis plusieurs années, le sabotage de l’industrie Algérienne, par les ministres de l’industrie ?
Quel est l’industriel dont l’ex DG de la DGSN dit qu’il n’est concerné par aucune mesure de justice et est libre de voyager ?
Quel est l’industriel qui possède, en Algérie 18 Entreprises et emploie plus de … 18000 travailleurs, en emploi direct ?
Quel est l’industriel qui possède plusieurs projets, totalement ficelés, pour créer pas loin de 2 millions de postes d’emploi et qui attend les autorisations du système ?
Quel est l’industriel qui a racheté une grande marque multinationale, l’a délocalisée en Algérie, la place en tête des usines en électroménager, dans le monde et exporte ses produits ?
Quel est l’industriel qui possède une unique technologie mondiale avec une possibilité d’exporter l’équivalent de 15 milliards de dollars par an et dont le projet est bloqué par le système ?
Quel est l’industriel qui est tout le temps embêté par les administrations et les institutions du système ?
Quel est l’industriel qui, quand il intervient à l’extérieur du Pays, ne parle qu’au nom de l’Algérie ?
Quel est l’industriel qui ne s’est enrichi, depuis une quarantaine d’années, que dans la création de richesse et de postes d’emploi ?
Quel est le seul industriel qui a marché au milieu du peuple, le 29 février 2019 ?
Mr Rebrab a dit : Si je dois construire un grand hôpital, de haute qualité, je le ferai dans mon pays et c’est pour soigner les Algériens.
Mr Rebrab a dit : C’est l’unique pays où il faut demander une autorisation pour créer de la richesse et des postes d’emploi.
Mr Rebrab a dit : Ils sabotent l’industrie et bloquent mes projets parce que je ne suis pas de leur clan. Il faut qu’ils partent pour libérer le pays.
Mr Rebrab a dit : L’acquisition de cette Technologie Mondiale EvCon est pour LES ALGÉRIENS (il n’a pas dit pour Cevital).
Mr Rebrab a participé à la guerre de libération. Son nom de guerre est : le petit ogre
Ils ont emprisonné un HOMME patriote, honnête, sérieux, respectable, aimé par le petit peuple. Il est âgé de 75 ans et insulino dépendant.
Il n’a jamais triché. Il ne s’est jamais dérobé de ses devoirs de citoyen.
Il vient de financer un centre de formation pour les jeunes footballeurs. Il appartiendra à la JSK. Il avait insisté pour que ce centre de formation soit à la disposition de TOUS LES JEUNES ALGÉRIENS.
Des missionnaires de ce système ont proposé au Président de la JSK d’enlever le poste de Président d’honneur à Mr Rebrab et qu’une entreprise nationale viendrait avec 100 Milliard de dinars : POURQUOI et qui y a-t-il derrière et pourquoi cela se passe en ce moment ?
Le Général / Président s’est trempé grandement de cible.
C’est un acte totalement improductif mais dangereusement impactant.
Cherchez ailleurs si vous voulez être reconnu, grandi et sortir par la grande porte, vous qui prétendez avoir été un ancien maquisard et être du côté du petit Peuple.
Ça n’a pas l’air d’être le cas. Du tout. Au contraire.
Réfléchissez bien à ce que vous êtes en train de vouloir entreprendre. Vous mènerez le Pays et le peuple vers le mur et vers un chaos irréversible et, à ce moment-là, vous ne pourrez plus réparer. Le peuple et l’histoire vous condamneront et votre conscience vous rongera éternellement.
Et, en plus, vous n’avez même pas le droit et la légitimité de le faire. Ce n’est point votre mission constitutionnelle. Vous en serez condamné.
Vive le Peuple Algérien
Vive la République et vive l’Algérie
Vive Mr Rebrab, l’incontournable patriote et un des sauveurs de l’économie et du social du Pays.
Un Citoyen indigné
Mohand Said At Mussa
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Chronique

En haut