Connectez-vous avec nous

Certains départs sont simplement des allers sans retour

Littérature

Certains départs sont simplement des allers sans retour

Certains départs sont simplement des allers sans retour

Certains départs sont simplement des allers sans retour. C’est quand il emmène avec lui une partie de toi que tu ne reverra plus jamais. Bizarrement, quelque chose en toi, une intuition, ton instinct ou simplement un pressentiment te dis que si tu tourne ton dos cette fois, ça sera à jamais. Tu le sais. Ça sera la dernier fois. Puis, tu passe les prochaines années de ta vie à essayer de te décrocher de ce banc ; un amant? Un prétendant? Un ami? Une aventure? Un espoir? Non. Rien ne fera guérir ton cœur, ton cœur qui insiste à souffrir, à se tirer toutes les foudres de l’univers et à se torturer dans sa solitude, à faire et àe faire mal, ii attend naïvement, inutilement, ce câlin, câlin d’adieu ou d’au revoir peu importe, puisque c’est le seul susceptible à le sortir de ces feux du oui et de cette glace du non, le seul capable de lui faire comprendre, le seul que tu n’aura plus jamais puisque lorsqu’il s’est présenté, tu t’es fait des chaines imaginaires qui te retienent de lui. Tant pie. La malédiction te sera seule fidèle compagnie. Ta vie se transformera en désert où plus rien ne subsiste, rien hormis les traces de ces pas de son dernier départ que les larmes de toute une vie ne sauront effacer, pleurant ton sort pathétique du fait que tu ne vallais même pas la peine, et leur écho, et le son de sa voix dans un vieux rêve, un rêve lointain, où il me demandait de garder notre secret à jamais dans mon cœur car c’est sa seule raison de vivre, ou peut-être un autre rêve où il s’est précipité à se protéger dans mon ombre contre les corbeaux malfaiteurs qui voulaient lui manger sa part de pain nu, il tenait à la protéger car il était peiné de travailler pour manger sa faim, ou peut-être un souvenir d’une autre vie, qui sait? Une autre vie où tout se déroulera comme j’aurais voulu que ce soit. Et l’écho de ses rires de plein bonheur.
Peu importe. Ça ne valait aucune peine. Aucune importance.
C’est fou combien une vidéo peut être inspirante hein ?
Par: Hayat Medjbar .

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Littérature

En haut