Connectez-vous avec nous

Algérie. La France met en garde le général Ahmed Gaïd Salah

Actualité algérienne

Algérie. La France met en garde le général Ahmed Gaïd Salah

Les autorités françaises ont adressé une sévère mise en garde au chef d’Etat-Major de l’armée algérienne, Ahmed Gaid Salah. Selon nos sources, une discussion très sérieuse a eu lieu au début de cette semaine entre l’attaché de défense de l’ambassade d’Algérie à Paris et les autorités françaises qui l’ont « convié » à une réunion de travail secrète et discrète pour discuter de l’agenda politique en Algérie et des sujets de coopération bilatérale sur le plan sécuritaire.

Et au cours de cette réunion, les autorités sécuritaires françaises ont clairement expliqué à leur interlocuteur algérien qu’ils ne toléreraient aucune déstabilisation de la région du Maghreb en enfonçant l’Algérie dans une grave crise politique qui menacerait ainsi les intérêts de la France. Les autorités françaises désirent une seule chose : que la situation demeure sous contrôle pour empêcher l’Algérie de sombrer dans l’insécurité.

L’attaché militaire de l’ambassade d’Algérie a pris note de toutes ces remarques en promettant une réponse dans les plus brefs délais aux inquiétudes des autorités françaises. Officiellement, la France observe une neutralité soigneusement étudiée concernant la crise algérienne. La diplomatie française se contente ces jours-ci d’encourager les Algériens de poursuivre le chemin du dialogue pour trouver les solutions nécessaires à une sortie de crise. Mais officieusement, la France voit d’un très mauvais oeil l’autorité très sévère d’Ahmed Gaid Salah et craint les impacts de ses dérapages sur la stabilité de l’Algérie. Dans les coulisses, un fort lobby français commence à se constituer pour exercer des pressions sur le clan Gaid Salah à Alger afin de contrebalancer son pouvoir vacillant. La France n’acceptera jamais de composer avec l’élément qui peut mener l’Algérie des horizons incertains. Comment réagira Gaid Salah, l’homme fort de l’armée algérienne ?

Par Skander Salhi
Source Maghreb Intelligence

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité algérienne

En haut